06.10.19—22.12.19
Lieu: ARGOS

Camp: beginnings

exposition
CAMP, The Neighbour Before the House, vue de la caméra de vidéosurveillance sur le toit, Vieille ville, Jérusalem, 2009.

Ouverture: Samedi 5 octobre 2019, 18:00-21:00

Beginnings est une exposition qui retrace quelques-unes des origines conceptuelles et artistiques de CAMP, un studio basé à Mumbai et dédié aux pratiques médiatiques transdisciplinaires.

Depuis 2008, CAMP s'est forgé une solide réputation en explorant les possibilités émancipatrices de la création d'images, des pratiques archivistiques, de la distribution et de l'audience à travers des projets et interventions artistiques. Le studio s’est donné pour mandat de remettre en question notre compréhension de la technologie et de l'infrastructure, tout en mettant l'accent sur la connaissance et l'inversion de la dynamique du pouvoir.

Beginnings fait cependant un saut dans le passé.

Passant en revue une série d’oeuvres formatrices réalisées entre 2001 et 2008, période de production antérieure à la création de CAMP, l'exposition aborde certains des éléments fondamentaux qui allaient par la suite définir les principales préoccupations artistiques du studio.

Beginnings ébranle les notions traditionnelles de création d'images et spécule sur des questions fondamentales de la nature du film et de la vidéo par le biais d'interventions spatiales et techniques spécifiquement intégrées à un site. Son dispositif nous invite à regarder derrière les images numériques au fur et à mesure qu'elles se matérialisent, à nous positionner à l'intérieur d'une caméra vidéo, à explorer le phénomène de bande passante la plus faible que l'on pourrait appeler "un film", à réfléchir aux distributions énergétiques et à la conscience du sujet ou, simplement, à regarder par la fenêtre et à penser à un voisinage d'images. À travers ce déploiement d’interventions et d’actions fondamentales et précises, l’exposition se demande quelles nouvelles règles, quels nouveaux matériaux sont nécessaires pour construire – presque à partir de zéro – des images du monde.

De surcroît, Beginnings rattache ces questions à deux oeuvres ultérieures de CAMP qui traduisent le plus directement ces premières expériences en projets de films totalement aboutis. Dans sa globalité, l’exposition met l’emphase sur des changements fondamentaux qui affectent le contexte et la fabrication de l’image: attirant l’attention moins sur la source de sa production que sur ses sujets et environnements, tout en renforçant notre conscience sensorielle de ces changements.

A propos de CAMP:

CAMP est un studio de pratiques médiatiques transdisciplinaires basé à Mumbai, co-fondé par Shaina Anand et Ashok Sukumaran. CAMP s’intéresse à la manière dont l’histoire et la politique de la technologie, les formes sociales et la création d’images se chevauchent. Depuis sa base installée dans le village de Chuim, Mumbai, le studio s’occupe entre autres de gérer les archives en ligne de Pad.ma et Indiancine.ma, ainsi que l’espace communautaire R and R, connu pour son cinéma installé de longue date sur son toit.

La production artistique de CAMP a été exposée dans le monde entier: lors de diverses rencontres autour du film, notamment le Flaherty Seminar, le BFI London Film Festival, la Viennale et les Anthology Film Archives, et dans les environnements artistiques créés pour les Biennales de Liverpool, Sharjah, Kochi-Muziris, Gwangju, Taipei, Shanghai et Lahore, le Tate Modern, le MoMA et Ars Electronica, la Documenta 13 à Kassel et Kaboul, le projet Kiemena à la Documenta 14 et l’édition 2017 de Skulptur Projekte Münster.

Voir aussi: Propositions.